Bienvenue sur le site de PC Service @ Home !

Featured

Dernier mise a jour:  le dimanche 13 juin 2020.

Ce service s’adresse principalement aux particuliers, indépendants et PME de la région bruxelloise. Je me rends à votre domicile, rapidement et en toute discrétion pour réparer votre ordinateur fixe ou portable. Je peux aussi vous dépanner lorsque votre imprimante ou votre connexion à internet ne fonctionne plus. En cas d’urgence, je peux aussi intervenir à distance sur votre PC. Ce service est possible seulement avec les clients existants.

Voici une liste non exhaustive des prestations que j’effectue régulièrement pour mes clients:

  1. Sécurité de votre accès internet sans fil
  2. Sécurité (antivirus) de votre PC – Contrôle parental
  3. Mise à jour du système d’exploitation (Windows)
  4. Installations de logiciels et de pilotes pour vos périphériques
  5. Réorganisation de vos données/photos pour sauvegarde correcte
  6. Conseil pour l’achat de votre laptop / PC / smartphone / périphériques
  7. Cours afin de mieux utiliser votre PC
  8. Gestion de base de données sous Filemaker
  9. Conversions,import et export de données

Expérience : Je viens du domaine informatique ou j’ai travaillé pendant près de 20 ans d’abord pour BIP Computers, ensuite pour Ricoh et dernièrement pour Infomat. Je dispose donc d’une solide expérience dans le domaine informatique. Ayant l’habitude de travailler avec des grands comptes, je travaille avec discrétion et garde vos informations dans la plus grande confidentialité.

Tarifs : Je pratique des tarifs sans concurrence. Pour ceux qui désirent suivre des cours sur une base régulière, il est possible d’acquérir des cartes de fidélités prépayées afin de bénéficier de tarifs encore plus avantageux. Une facture est bien sur possible sur simple demande. Les tarifs varient en fonction du jour et de l’heure de l’intervention (le week end et le soir, c’est plus cher). De plus, le tarif varie aussi selon que je me déplace à votre domicile ou que je solutionne un problème à distance.

Délais : Intervention dans les meilleurs délais, c’est-à-dire souvent dans la journée ou le lendemain.

Langues : En plus du français, je parle aussi couramment le néerlandais et l’anglais et je pratique l’allemand.

Windows 11. Il est urgent d’attendre…

Depuis le 05 octobre, une nouvelle version de Windows est disponible. Cette nouvelle version du système d’exploitation va remplacer l’actuelle Windows 10. En fait on ne se rend pas bien compte que depuis 2015, des versions successives de Windows 10 ont été produites par Microsoft environ tous les 6 mois et que la version actuelle (21H1) n’a plus grand chose à voir avec celle 2015. C’est dommage car Windows 10 avait acquis une certaine stabilité depuis 2017 et maintenant Microsoft rebat les cartes pour on ne sait quelle raison obscure. On devine quand même qu’il y a une grosse histoire d’argent derrière tout cela. Beaucoup d’entre vous m’ont demandé s’il était opportun de passer de Windows 10 à Windows 11. Je répondrai NON en expliquant sur 3 points pourquoi il vaut mieux attendre.

  • Il n’est même pas sur que votre PC actuel sera compatible avec W11.
  • Laissons les autres faire les mauvaises expérience à notre place…
  • La dernière version de W10 21H1 sera supportée jusque fin 2025

Il n’est même pas sur que votre PC actuel sera compatible avec W11

On le sait Microsoft aime les effets d’annonce et s’en mord les doigts par la suite… Je m’explique: aux toutes premières annonces de la sortie de W11, Microsoft indiquait que seules des PC récents supportant (entre autre) le TPM 2.0 serait éligible à Windows. Devant une telle levée de bouclier, Microsoft admet maintenant qu’il serait quand même possible de faire tourner un vieux PC (entendez entre 3 à 5 ans et 8 à 10 ans) en désactivant certains test effectués lors de l’installation, mais que lorsque ces tests seront désactivés, le PC ne bénéficiera pas/plus de la garantie de bon fonctionnement habituel !! Rocambolesque.

Laissons les autres faire les mauvaises expérience à notre place…

Inévitablement, il y aura des bugs que ce soit lors de la mise à jour de Windows 10 vers Windows 11 ou alors après, lorsque le Windows 11 sera installé. Il faut néanmoins admettre que ces dernières années (depuis 2017 environ) Windows 10 est stable et Microsoft, de par les grosses mises à jours tous les 6 mois est maintenant rodé à l’exercice. Entre temps, plusieurs forums reportent déjà certains problèmes de certificats liés à des applications telle la capture d’écran (Snipping tool)

La dernière version de Windows 10 sera supportée jusque mi-octobre 2025

Si l’on en croit Microsoft, la version W10 20H2 (sortie fin 2020) sera supportée jusqu’au 10 mai 2022. Le version suivante (W10 21H1) sera supportée jusqu’au 13 décembre 2022, mais en fait la date officielle de fin de support pour la famille Windows 10 est le 14 octobre 2025. Cela signifie que Microsoft compte encore sortir quelques versions de Windows 10 (si on prend la suite actuelle 22H1, 22H2, 23H1, 23H2,…) en parallèle à la sortie de Windows 11. En fait on revient un peu à la situation très chaotique d’il y a 5-6 ans avec la sortie de Windows 8 (la catastrophe technique !!) et la sortie accélérée de Windows 10 pour rattraper le coup. La différence, c’est qu’on devrait pouvoir utiliser notre vieux PC sans trop de souci jusque à cette date et, entre temps, vous aurez peut-être acquis un nouveau PC qui lui, c’est sur devrait fonctionner sans problème avec Windows 11.

Foire aux questions

Gratuit ou payant ? Pour les PC sous Windows 10, la mise à jour sera gratuite. Selon certaines sources, il semble que les PC fonctionnant sous Windows 7 et 8 (surtout Windows 8.1) devraient encore pouvoir être upgradé vers Windows 11 et si ces PC sont équipés du TPM 2.0, être capable de migrer vers Windows 11.

Mon PC est-t ‘il compatible avec Windows 11 ou pas ? Le plus simple pour le savoir est d’aller dans les paramètres de W10, section Mise à jour et sécurité. En dessous des possibilité de Mise à jour habituelle de Windows 10, apparait peut-être une nouvelle section à partir de laquelle il est aussi possible de tester dès à présent votre PC en exécutant ce petit logiciel “Windows PC Health Check Setup” . Après exécution de ce logiciel, vous recevrez un compte rendu indiquant si oui ou non le PC est compatible.

Quelle est la configuration requise pour Windows 11 ? En plus du TPM 2.0 déjà évoque plus haut, il faut aussi que le PC réponde à ces caractéristiques minimales

Sources

Calendrier officiels des différentes versions (release) de Microsoft Windows 10 Informations détaillées à propos des différentes versions de Windows 10 sur Wikipedia


Windows 10 – quelle solution antivirus ?

Pas toujours facile de choisir une bonne protection antivirus pour votre PC Windows 10. Pour s’en sortir dans la longue liste des logiciels d’antivirus, pour savoir qui est performant sur quel plateforme (ios, macos, Windows, …), trouver les solutions gratuites, la première bonne adresse est celle de AV-Test.org. Ce site allemand, indépendant et très sérieux recense, teste et classe tous les six mois les différentes offres AV gratuites ou payantes du moment. Des classements sont disponibles pour le monde Windows, Android, ou Mac. De plus, une distinction est faite entre les particuliers et les entreprises afin de bien cibler les produits, mais aussi car les performances d’une marque varient selon l’environnement.

Gratuit ou payant ? En fait la réponse à cette question dépend de vous et de votre comportement. Si vous avez un comportement à risque (vous cliquez sur tous les liens qui se présentent, vous téléchargez tout ce que l’on vous envoie, vous regardez (streaming) et téléchargez des films et ou de la musique, …) alors une bonne protection payante s’impose.

Par contre, si vous adoptez un comportement prudent et vérifiez à deux fois un message avant de l’ouvrir, n’allez pas sur le net pour voir ou télécharger des films, alors un antivirus gratuit est plus qu’assez pour vous.

Voici la liste actuelle des AV gratuits de qualité. Liens testés ce 21 nov 2021.

On notera tout de suite l’apparition de 2 nouveaux acteurs dans le monde des antivirus gratuits: Kaspersky et Bitdefender. Ils sont sans doute échaudés par la présence des antivirus gratuits Avast – AVG – Avira et proposent donc maintenant aussi leur version gratuite. Les versions gratuites telles Avast, Avira et AVG présente des désavantages :

  • Constants rappels pour évoluer vers la version payante.
  • Elles installent d’autres logiciels non sollicités tels un navigateur.
  • Elles installent des logiciels chargés soit disant d’évaluer la situation de votre pc.
  • Elles modifient des paramètres, par ex. changement de navigateur par défaut.

Les résultats des tests confirment bien ce que je martèle maintenant depuis environ 3 ans: si vous avez un simple PC sous Windows, MS Defender suffit amplement.

“Je veux une solution payante ! “

Fort bien Messire ! Le problème, c’est qu’il est presqu’impossible aujourd’hui de déterminer quelle est la meilleure offre, étant donné que vous devez tenir compte de vos autres appareils (smartphones/tablette Android, iPhone/iPad, tablette,…). De plus, il y a maintenant une multitude de fonctionnalités (vpn, firelwall, protection parentale, … ) ajoutées à un antivirus Il faut donc s’en remettre à des offres familiales qui couvrent 3 ou 5 appareils de type différents et vérifier au préalable sur avtest.org quelles sont les différentes quotes reçues (en fonction du système d’exploitation). Ce que je vois le plus couramment chez les clients : Kaspersky, Bitdefender Norton, Eset. En gros, un antivirus pour 5 utilisateurs ou systèmes revient à 10€/an/système.

Conclusion: 

Ne jamais oublier ! Le meilleur antivirus, c’est vous ! Ce que je veux dire par là c’est que même si vous avez installé un excellent antivirus, celui-ci ne sera efficace que si vous adoptez aussi un comportement prudent. Ci-dessous, quelques mesures à prendre:

  • créer/utiliser des mots de passe complexes,
  • mettre à jour régulièrement le système d’exploitation et les logiciels,
  • ne pas télécharger de programmes piratés – utiliser des sources connues et fiables,
  • ne pas ouvrir de fichiers d’origine inconnue,
  • ne pas se rendre sur des sites Internet douteux,
  • vérifier tous les 6 mois que l’antivirus de votre choix est encore de qualité.

Toutes ces petites actions du quotidien permettent de limiter les risques de façon significative.

Sources: 

Covid 19: faites don de votre vieux PC !

Avec l’arrivée du Covid 19, beaucoup d’enfants se retrouvent encore de nos jours
confinés à la maison et sont forcés de suivre les cours à distance. Pas facile pour les
parents quand on a plusieurs enfants et que les fins de mois sont difficiles.
J’ai donc décidé la chose suivante:
• Je récupère vos vieux ordinateurs (de préférence portable) – controleur SATA
• J’enlève le disque dur que je vous rends
• Je place un nouveau disque dur SSD 120 Gb
• J’installe Windows 10 Home
• J’installe Open Office
• J’effectue des tests afin de vérifier que le PC fonctionne correctement

Lorsque le PC est prêt, je contacte Molengeek pour enlèvement du laptop. Cette situation n’offre que des avantages :
• Vous ne devez pas vous chargez de cet encombrant.
• Vos données restent chez vous.
• Un étudiant profite de votre don.
• On épargne un peu la planète.

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à me contacter par téléphone au 0475 60 13 63 ou  par email ftournay @ gmail . com

A propos de Itsme ( It is me ! )

Beaucoup d’entres vous me posent la question ces derniers mois de l’intérêt de Itsme.

Comme le nom le prétend Itsme est une plateforme belge qui permet de s’authentifier dans une liste de plus en plus grande de sites web officiels et privés. Ces sites web sont la plupart du temps des banques, mais aussi les services de l’état (régionaux ou fédéraux), des mutualités. Chaque semaine, la liste des organismes qui utilisent Itsme pour l’authentification s’agrandit. Il est donc bien d’y retourner à intervalle régulier afin de constater les nouvelles possibilités.

Pourquoi Itsme serait-il plus sécurisé que la combinaison identifiant – mot de passe ?

Tout simplement parce que lors d’une transaction faite à partir de votre PC ou de votre tablette, le smartphone est requis et permet de vous identifier de manière sure par rapport au service auquel vous vous adressez. Il remplace aussi le lecteur de carte bancaire ou de carte d’identité. Terminée cette longue liste de mots de passe et de noms d’utilisateur. Avec l’application itsme®, vous pouvez prouver facilement qui vous êtes et vous identifier en toute sécurité. 1 application et 1 code, en toute tranquillité. Actuellement, plus de 1,6 million de belges utilisent déjà Itsme, preuve du succès de ce système d’authentification.

De quoi ai-je besoin ?

  • pour la dernière fois, de votre lecteur de carte eID,   😉
  • d’un pc (Windows, Mac) ou d’une tablette (iPad, Android) 
  • votre smartphone (iPhone, Android) – nr de tél belge, équipé de Itsme .

Etape 1 : d’abord aller sur le site Itsme (via le pc par exemple) pour créer un compte.

Etape 2 : sur le smartphone, on installe l’app Itsme à partir de l’AppStore ou du PlayStore selon le cas. Une fois l’app installée, suivre attentivement les indications données. Veillez à bien suivre les interactions possibles entre le site web à partir duquel vous avez commencé à créer votre compte Itsme et le smartphone sur lequel vous venez d’installer l’app Itsme. Si vous faites bien cela, il ne faut pas plus de 10 minutes.

Etape 3 : aller sur votre site bancaire, par exemple Belfius et cliquez sur l’icone qui vous permet de vous identifier via Itsme afin de tester le bon fonctionnement. Ce n’est pas plus compliqué que cela.

Bien évidement, les méthodes utilisées dans le passé (lecteur de carte de banque, de carte d’identité, token …) restent utilisables au cas où vous ne disposez pas / plus de votre smartphone.

Voici la liste par secteur des grandes institutions avec lesquelles Itsme est directement utilisable.

Fin du support Windows 7 – Janvier 2020.

C’est bientôt la fin de Windows 7 !
Comme vous le savez, Windows 10 est utilisé depuis maintenant deux ans et Microsoft ne peut pas se permettre d’entretenir plusieurs systèmes d’exploitation en même temps, d’où la fin prochaine de Windows 7. La date exacte de fin de support a été fixée par Microsoft au 14 janvier 2020, donc dans un peu moins d’un an. Comme d’habitude, je vais vous expliquer les risques si vous continuez à utiliser Windows 7 au delà de cette date et ce qu’il est encore possible de faire afin de pouvoir continuer à utiliser son PC en toute sécurité. Bien évidement, il existe plusieurs possibilités et c’est aussi le but de cet email de vous informer à ce sujet. Bien que Microsoft ait annoncé la fin des mises à jour automatiques et gratuites de Windows 7 / 8 / 8,1, il est toujours possible de le faire sans devoir payer une nouvelle licence Windows 10 et ça, c’est la bonne nouvelle ! Pour info, Windows 7 est encore utilisé par environ 30% des utilisateurs de par le monde.
Risques
En fait, cela  fait longtemps que Microsoft a redirigé toutes ses ressources vers le développement de Windows 10. C’est évident d’autant plus que Windows 10 sera la dernière version et à partir de ce numéro, Microsoft va dorénavant procéder d’une manière similaire à celle d’Apple. Pour Windows 7, à partir du 14 janvier 2020, MS va arrêter de produire des mises à jour sécuritaires. Cela signifie que si certaines failles sont découvertes et que ces failles peuvent être exploitées par des hackers, ceux-ci vont bien sur concentrer leurs actions sur les utilisateurs Windows 7. Evidement, les développeurs de logiciels antivirus ne mettront plus à jour leur version Windows 7, ce qui semble logique. Les autres développeurs de logiciels pour la navigation sur internet (Browser) ne vont plus non plus être mis à jour et donc les sites bancaires après avoir testé votre version de système d’exploitation empêcheront toute transaction.
Il y a aussi la question du hardware (le matériel) qui sera de moins en moins supporté et conçu pour Windows 7: cela signifie que les pilotes (drivers) ne seront plus fournis pour Windows 7, ce qui est vraiment problématique si un élément tombe en panne et doit être remplacé.
image.png
Alternatives
  • Upgrade vers Windows 10: c’est la plus évidente et, pour ceux qui ont une bonne mémoire, on se souviendra que Microsoft il y a de cela 2 ans nous forçait à passer en Windows 10 sans nous demander notre consentement. Entre temps, le Windows 10 est arrivé à maturité. Le hic c’est qu’il faut de nouveau s’adapter à tout une série de changement. Néanmoins, la migration de 7 à 10 est gratuite puisqu’il ne faut pas acheter une nouvelle licence. Il faut compter environ 2-3 heures pour effectuer cette migration ( 1 à 2 h – dépendant de la vitesse du système  – pour l’opération en elle-même et ensuite 1/2h pour le paramétrage, la vérification que tous les appareils connectés fonctionnent encore et finalement 1/2h d’explication à propos des changements intervenus dans l’interface.
  • Achat d’un nouveau PC (tournant sous Windows 10). Si vous estimez que votre PC Windows 7 a fait son temps (lenteur, petits problèmes récurrents,…) changer de PC est peut-être un choix qui s’impose car ce serait dommage d’investir du temps et de l’argent dans un upgrade si finalement, le PC “meurt” 15 jours plus tard. Je vous accompagne bien volontiers dans le processus d’achat d’un nouveau PC afin d’éviter des mauvaises surprises.
Fausses alternatives
  • Upgrade vers Windows 8 ou 8.1: à la livraison de votre PC Windows 7, il y 3-4 ans, il est possible que vous ayez reçu un CD pour installer Windows 8 ou 8.1. Si vous avez choisi Windows 8 ou 8.1, sachez qu’il est aussi possible de migrer vers Windows 10 sans devoir acquérir de licence (dons aussi 2-3 heures de travail comme pour Windows 7).
  • Passage de Windows à Apple (Mac) : passer dans l’autre monde n’est pas une bonne alternative. Imaginez: le passage de Windows 7 à Windows 10 va déjà vous demander pas mal d’efforts intellectuels étant donné les nombreuses modifications dans l’interface. Avec Apple ce sera encore bien pire sans compter que vous allez devoir décupler votre budget. Le seul cas ou cela pourrait avoir du sens est quand vous posséder un mix d’appareil (par exemple vous avez un iPad et/ou un iPhone avec un PC sous Windows 7/8)
  • Ne pas remplacer son PC et utilisez une tablette Android ou Apple (iOS) : le raisonnement est similaire: vous allez aussi devoir apprendre à maîtriser un nouveau système d’exploitation. Sans compter le fait que le clavier est plus petit, qu’il n’y a plus de souris et que votre imprimante n’est pas supportée par Android ou iOS. Je ne parle même pas des logiciels dont l’utilisation sera toujours différentes.
Bon à savoir
  • Tous les logiciels installés sous Windows 7 et 8 restent installés sous Windows 10 (avec quand même un faible risque de non compatibilité).
  • Vos données sont conservées, mais cela ne doit certainement pas vous empêcher de faire une sauvegarde avant l’upgrade de 7/8 à 10.
  • Lorsque l’opération est terminée, j’utilise un logiciel qui me permets d’extraire la nouvelle clef de licence de Windows 10 au cas où il faudrait installer Windows 10 par la suite. Cette opération d’extraction de la clef est relativement importante car sans cette clef, il faut alors installer à nouveau W7 pour passer à W10.
  • Les utilisateurs Windows 8.1 continueront à recevoir gratuitement les mises à jour de sécurité de Microsoft jusqu’au 10 janvier 2023.
  • Les utilisateurs Windows 10 bénéficient eux d’un support gratuit selon la date de sortie de leur version de Windows 10. (Pour plus d’infos, veuillez suivre ce lien vers la page – cycle de vie Windows.)

Dernier petit point à régler : 32 ou 64 bits ?

Sous Windows 7, voici la méthode qui vous permet déterminer quel type de système d’exploitation est utilisé.

  • cliquez sur le bouton Démarrer ;
  • allez sur Panneau de configuration ;
  • puis dans Système et sécurité ;
  • allez sur Système ;
  • sous Système, vous pouvez connaître le type de système : 32 ou 64 bits de façon claire et explicite. Si cela n’est pas écrit, vous êtes très certainement en 32 bits.

Ci-dessous, le système tourne en 32 bits
Capture
Ci-dessous, le système tourne en 64 bits

PC trop lent ? Le SSD est la solution miracle

Régulièrement, vous m’appelez pour solutionner divers problèmes en rapport avec votre informatique. Une des raisons pour laquelle vous m’appelez le plus souvent est la lenteur de votre système. Les causes sont variées :
  1. Utilisation de Skype, double antivirus, programmes inutiles installés, internet trop lent, virus, malwares,…
  2. Parfois le matériel à besoin d’être remis au goût du jour. Si vous avez acheté un PC avec seulement 2 Gb de mémoire de travail, il faudrait aussi penser à augmenter cela.
  3. Le nouveau système d’exploitation Windows 10 est plus lourd que le Windows 7.
Les performances d’un PC sont bien sur fonction de différents éléments matériels tels le CPU (processeur), la mémoire de travail (de la quantité et du type),
de la carte graphique et du disque dur. Cependant jusqu’à présent le choix du disque dur avait relativement peu d’impact sur la vitesse du PC. l’apparition du SSD change la donne complètement.
La solution
Depuis quelques années les SSD (Solid State Drive) sont apparus sur le marché. Ceux-ci remplacent petit à petit les HDD (Hard Disk Drive-disques durs)
vous savez, les bons vieux disques durs qui utilisent des plateaux magnétiques. Le disque dur est un élément important de votre ordinateur car il doit être suffisamment grand pour accueillir vos programmes et vos données, mais en plus il doit être rapide. A ce titre, on n’a pas beaucoup le choix surtout avec les portables: la plupart des disques qui leur sont dédiés tournent à 5400 RPM alors que sur un PC de bureau, il est possible de mettre des disques tournant à 7200 RPM ou même 10000 RPM. Mais même le disque dur le plus rapide fait pâle figure face à un SSD.
Avantages du SSD
  1. Vitesse : le système se lance en 10 à 20 secondes selon la config et 40 à 90 secondes pour un ancien disque. De plus le taux de transfert est d’environ min. 200 Mo par seconde contre 50 à 120 Mo / secondes pour un ancien disque.
  2. Fiabilité : pas de pièces mobiles, beaucoup plus grande résistance au choc, pas de bruit, moins d’échauffement, consommation électrique moindre, insensibilité aux phénomènes magnétiques.
  3. Pas de fragmentation: petit à petit, les données sont morcelées sur un disque dur forçant le système à visiter plusieurs endroits, pas sur un SSD.
  4. Même type de controleur que le disque dur: cela signifie qu’un SSD doté d’un controlleur SATA remplacera très facilement votre ancien disque dur.
Inconvénient du SSD
Le prix : voir tableau comparatif ci-dessous
Les prix des SSD comparés aux HDD (les infos peuvent varier et proviennent de la firme Microcity et plus particulièrement du magasin Microcity à Auderghem. Màj prix: 2 décembre 2019).
  • 120 Go: à partir de 25 €
  • 240 Go: à partir de 35 €
  • 480 Go: à partir de 65 €
  • 960 Gà: à partir de 140 €
Les prix mentionnés sont TVA inclue – format 2,5 pouces pour notebook – SSD avec connecteur SATA. Connecteur non fourni/.
Rien de ne vous oblige de prendre un disque avec la même capacité que celui qui équipe actuellement votre système. C’est donc là que vous pouvez faire une économie importante.
Compromis: de plus en de notebook sont équipé d’un disque dur de 500Gb, 1Tb et parfois plus. Cela est beaucoup trop excepté pour une utilisation intensive.
Pourquoi ne pas remplacer ce gros disque dont vous utilisez seulement le tiers de la capacité par un SSD qui vous redonnera envie d’utiliser Windows 10
A éviter: certains constructeurs proposent des disques hybrides, c’est à dire un bon vieux disque dur avec 8 Go de mémoire SSD: ce n’est pas une bonne idée car ces disques dur sont plus chers que les disques durs traditionnels et n’ont pas suffisamment de place pour stocker le système d’exploitation, vos programmes et vos données. Ne vous attendez pas à avoir un meilleur rendement qu’un disque dur standard.
Comment procéder ? Il existe deux méthode pour remplacer l’ancien disque dur par un SSD:

1ère méthode: en faisant une image du disque existant.
On extrait le disque dur de l’ordinateur et à l’aide d’un logiciel spécifique, on effectue une fidèle copie (image) de l’ancien disque sur le SSD.
On compte deux à trois heures pour cette opération. Valable autant pour Microsoft Windows que pour OSX Apple
2ème méthode: en installant à nouveau le système d’exploitation (Windows 7/10, OSX),
Ici aussi on extrait le vieux disque et l’on place le nouveau dans l’ordinateur sur lequel on installe successivement le système d’exploitation, les programmes et finalement des données. Cette méthode s’impose quand le client constate de nombreux dysfonctionnement (écran bleu, crash, message d’erreur inopportun, blocage système, virus,…) avec l’ancien disque dur. Autant repartir sur de bonne base 😉
On compte trois à quatre heures pour cette opération.
Que faire de votre ancien disque ?
Pour un PC de bureau, pas de souci car il y a suffisamment de place. Votre ancien disque dur deviendra un disque supplémentaire par exemple. pour stocker des vidéos. Il est parfois nécessaire dé prévoir un cable et un support disque (frame) supplémentaire.
Dans un notebook, il n’y aura pas assez de place (excepté pour certains modèles 17 pouces) , donc, vous devrez remplacer le disque existant (HDD) par le nouveau (SSD). Comme le disque existant est encore en état de fonctionnement et contient toutes vos données, il suffit d’acheter un boitier avec son cable/interface, le placer dedans, et vous disposerez même une sauvegarde en plus.
 
Cout: environ 17€ TVAC
Ne pas oublier: souvent pour attacher le disque au boitier et le connecter au contrôleur, on a besoin d’un cable Sata ainsi que d’un cadre (frame) pour le fixer au boitier. Compter 10€ pour la cable et 5€ pour le frame.

La création du compte Microsoft. ( II / III )

La première étape visant à créer le compte Microsoft Online doit être faite une fois. Si vous possédez déjà un compte Microsoft, vous pouvez passer cette étape et lire le post: Utilisation de Microsoft Office Online

 

 Ouvrez votre navigateur à cette adresse :  https://office.com/start/default.aspx
 Cliquer ensuite sur le bouton Mon compte en haut à droite.
Cliquer sur la dernière ligne « Inscrivez-vous pour créer un compte ».  
Donner votre prénom & votre nom dans les deux premières cases.  
Taper ensuite dans le champ « Nom d’utilisateur » votre adresse de messagerie actuelle. Cela ne doit pas nécessairement être une adresse Hotmail ou Outlook.  
 Après avoir tapé l’adresse, Microsoft valide cette adresse afin de vérifier si cette adresse ne et correspond pas déjà à un compte Microsoft existant et aussi si cette adresse est correctement tapée.  
 Taper ensuite deux fois le mot de passe qui protègera l’accès à votre compte Microsoft.Longueur : 8 caractères minimum ; fait la différence entre majuscules et minuscules. Chiffres et lettres sont admis.  
 Encoder ensuite successivement  le pays, le code postal, la date de naissance ainsi que le sexe  Tous les champs du formulaire d’inscription sont obligatoires.
 TRES IMPORTANT : sélectionner le pays auquel votre numéro de GSM est attaché et mentionner votre numéro de GSM dans la case suivante.Si vous perdez l’accès à votre compte Microsoft, Microsoft vous enverra un code de vérification sous forme de SMS ou d’appel automatisé si vous devez vérifier votre identité.  
Afin de prouver que vous êtes bien un humain, taper le code de vérification  
 Si vous ne parvenez pas à le lire, taper sur le bouton « Nouveau » en bleu pour faire apparaître un autre code de vérification qui sera peut-être plus facile à lire (interpréter).  
 Cliquer ensuite sur le bouton « Créer un compte » pour terminer la création de votre compte Microsoft.  
 Une nouvelle page apparait et vous demande d’ouvrir votre messagerie afin de confirmer que vous êtes bien l’utilisateur de l’adresse utilisée lors la création du compte Microsoft  
 Aller donc dans votre messagerie et trouver le message « Vérifiez votre adresse de messagerie »  venant de Microsoft.Ouvrir le message et cliquez sur le bouton « Vérifier … » suivi de votre adresse.  
 Finalement, vous recevez une confirmation de Microsoft dans une nouvelle fenêtre.  

Comme d’habitude, le compte Microsoft est composé d’un identifiant et d’un mot de passe. Votre identifiant ou login est donc l’adresse email choisie. N’oubliez pas le mot de passe que vous avez choisi et qui est associé à cet identifiant.

Voila ! Si vous avez survécu à cette opération, alors le reste vous semblera facile. Passons maintenant à l’Utilisation de Microsoft  Office Online

Utilisation de Microsoft Office Online. ( III / III )

Maintenant que vous disposez de votre compte Microsoft, vous pouvez accéder à Microsoft Office Online et à OneDrive (qui avant s’appelait SkyDrive), l’espace de 15Go (vous lisez bien ! 15 Go tout comme Google Drive, le service concurrent) qui vous permet de stocker ceux-ci.

En accédant à One Drive et Microsoft Office Online, 3 choix s’offrent à vous :

  • créer un nouveau document online (pas de panique, vous pourrez toujours le sauver sur votre ordinateur à la fin.
  • Parcourir les modèles revient à créer un nouveau document à partir de formulaire au look professionnel.
  • Documents récent dans One Drive nous permets de récupérer les documents qui se trouvent sur le PC.

Dans un premier temps, nous aborderons seulement la 3ème possibilité et reviendrons peut-être par la suite aux deux premières.

 Ouvrez votre navigateur à cette adresse :  https://office.com/start/default.aspx
Cliquez sur le bouton « Se connecter » en haut à droite.
Taper l’adresse email utilisée pour votre compte Microsoft. Pour terminer, cliquer sur le bouton «Suivant»
Une nouvelle fenêtre apparait. Votre adresse email y est déjà indiquée étant donné que vous l’avez tapée à l’étape précédente. Dans le 2e champ, tapez votre mot de passe. Cocher éventuellement la case « Maintenir la connexion » . Pour terminer, cliquer sur le bouton «Se connecter».
 Si votre nom apparait en haut à droite de l’écran, cela signifie que vous êtes connecté à Microsoft Office Online.
 Félicitation !Maintenant cliquer sur une icone, par exemple Word Online
 3 choix s’offrent à vous :

  • créer un nouveau document online (pas de panique, vous pourrez toujours le sauver sur votre ordinateur à la fin.
  • Parcourir les modèles revient à créer un nouveau document à partir de formulaire au look professionnel
  • Documents récent dans One Drive nous permets de récupérer les documents qui se trouvent sur le PC. Cliquer en premier sur ce lien.
 
 Cliquer ensuite sur « Fichiers » en haut à gauche de la fenêtre
 Et ensuite sur « Charger » et sur « Fichiers » dans le menu déroulant qui apparaît en dessous.Il vous est possible aussi de récupérer plusieurs fichiers Word qui se trouveraient dans un seul dossier simultanément, ce qui est aussi très pratique lorsque l’on adhère au programme.
Une fenêtre Windows Explorer s’ouvre qui vous permet de sélectionner le document Word à utiliser. Cliquer ensuite sur « Open / Ouvrir » pour charger le document dans Office Online
 Le téléchargement du document vers le serveur OneDrive de Microsoft commence

A propos du nouveau Windows 10

Vous l’avez sans doute lu dans la presse, Microsoft est en train de préparer la nouvelle version de son système d’exploitation (communément appelé OS pour Operating System). Celui-ci s’appellera certainement Windows 10 et succédera à l’actuel Windows 8 / Windows 8.1. Actuellement, Microsoft semble vouloir éviter les écueils survenus lors du lancement de Windows 8.0. Pour cela, Microsoft communique beaucoup plus sur ce que sera cette nouvelle version. On pourrait certainement en parler des heures, mais pour le moment, concentrons nous sur les changements qui auront directement un impact sur l’utilisateur lambda.

 Timing

Si l’on en croit Microsoft, le nouveau Windows 10 devrait donc sortie en été 2015. Il y a peu, on parlait de mars 2015. Si ce produit sort en septembre 2015, tout le monde sera content. En ce qui concerne les actuels Windows Vista et Windows 7, voici les dates de fin de support: Windows Vista – 11 Avril 2017 et Windows 7 – 14 Janvier 2020.Pour un utilisateur Windows 7, il n’y a pas de réelle urgence à passer à Windows 10 sauf pour les utilisateurs de Vista qui commence à vieillir et qui a souffert lui aussi de quelques petits problèmes de conception.

 Ce qui change avec Windows 10

1 – Retour vers le “Bureau” 

Ce qui change constitue rien moins qu’un retour en arrière vers le “Bureau” de Windows, mais avec un menu “Démarrer” modifié pour convenir aussi aux utilisateurs des tablettes et smartphones. Fini donc le le style Métro (conçu spécifiquement pour les tablettes) qui se lance de manière peu opportune sous Windows 8 et 8,1. L’ancienne barre d’outil revient à l’avant plan ainsi que la zone de recherche (contenu du PC et Web) qui refait son apparition.

ImageL’actuel Windows 8 et le style Métro tellement décrié. C’est bien quand on a une tablette, pas avec un PC traditionnel. Sans compter que certaines applications sont du style Metro, d’autres de l’ancien style, un vrai charabia pour le commun des mortels.

ImageWindows 10 – le style Métro (cadre vert) se trouve à côte dans l’ancien menu Démarrer (cadre rouge). En dessous, la barre d’outils (cadre jaune) est de retour et apparaît lors de la mise en route.

2 – Le même Windows pour les PC, les tablettes et les smartphones 

Quel que soit l’appareil utilisé, l’utilisation du Windows 10 sera identique, tenant néanmoins compte du fait qu’une tablette et un smartphone s’utilise avec les doigt alors qu’un pc s’utilise avec la souris. Ceci est particulièrement important pour ceux qui possède à la fois une tablette, un smartphone et un PC tournant sous Windows 10 pour ceux-là, passer d’un appareil à l’autre sera bien plus simple.

windows10

3 – Bureau multiples 

Tout comme avec l’Ipad ou la tablette Android, il sera possible d’avoir plusieurs bureaux (virtuels) afin de rassembler d’un côté le professionnel et d’un autre le privé ou les loisirs.

4 – Fenêtrage 

Windows 7 permettait déjà d’organiser facilement deux fenêtres afin qu’elles se partagent la moitié gauche ou droite de l’écran. Windows 10 permettra de diviser facilement l’écran en 4 zones  distinctes.

5 – Continuum 

Ceci est bien sur un terme anglais mais facilement à comprendre. Il indique qu’un appareil hybride, pouvant être utilisé comme une tablette (tactile) ou un PC (avec clavier et souris) sera capable de passe automatiquement de l’ancienne interface (pour PC) à la nouvelle – Metro (pour appareils dotés d’un écran tactil) .

6 – Gratuité pendant un an pour les utilisateurs privés de Windows 7, 8 et 8,1. 
Visiblement, Microsoft doit se faire pardonner pas mal de choses. L’interface catastrophique du Windows 8, la mise à jour (courant 2014) vers 8,1 gratuite il est vrai, mais pleine de bug… Néanmoins l’idée n’est pas mauvaise et donnera à ceux qui le désirent la chance de faire un test grandeur nature, longue durée et la possibilité de revenir à Windows 7 si l’on n’est pas convaincu. Tout ceci étant bien sur à discuter sérieusement avec un informaticien aguerri avant de faire le grand saut !! Cette gratuité sera de mise uniquement pour les utilisateurs privés.

Points négatifs 

Il est encore trop tôt pour vraiment pouvoir mentionner tel ou tel point négatif car le système est en cours de développement. Néanmoins on peut mettre en avant le fait que Microsoft, tout comme Google, Apple et les autres grands acteurs du domaine font tout pour capturer les données des utilisateurs et les profiler au mieux. Ce n’est rien de nouveau sous le soleil, mais quand même toujours bon à rappeler et à tenir à l’œil.

Pour ceux qui veulent s’y frotter 

Le point de départ obligé:  https://insider.windows.com/

De cette page, il est possible de créer un compte afin de télécharger le Windows 10 Tech Preview. Cette version est disponible en français en deux versions : la première, 64 bits, pour des machines puissantes équipées de 4 Go (ou plus) de mémoire Ram. La seconde en 32 bits (X86) pour des machines plus anciennes. J’ai fait des tests avec une machine équipée de 2 Go de mémoire et cela fonctionne honorablement.

La page de téléchargement (en anglais) se trouve ici:

D’abord faire le choix de la bonne image ISO à télécharger : la langue et la version (32 ou 64 bits).

Après le téléchargement de cette image, il faut encore graver cette image soit sur un DVD vierge soit sur une clé USB d’une taille minimale de 4 Gb . Etant donné que d’autres versions seront sans doute encore proposées dans les prochains moins, je recommande l’utilisation d’une clé USB qui peut être facilement effacée au profit d’une nouvelle version.

La gravur de l’image ISO sur CD ou cle USB se fait au moyen d’un logiciel gratuit ” Windows 7 USB DVD Download Tool” à télécharger et installer sur votre PC. Voici l’adresse du site Microsoft où il est possiblde télécharger cette petite application:  http://www.microsoftstore.com/store/msus/html/pbPage.Help_Win7_usbdvd_dwnTool/ThemeID.29553000

MS Office gratuit et légal? C’est possible !! ( I / III )

Depuis quelque temps, Microsoft met aussi gratuitement à disposition des utilisateurs connectés la plupart des logiciels disponibles dans MS Office, à savoir, Word, Excel, PowerPoint, Outlook et One Note. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette offre faite par Microsoft ?

Avantages :

  • Gratuit et sans limitation de temps. Vous épargnez entre 130 et 1000€ selon la version Office.
  • Offre élargie : toutes les applications sont disponibles sauf Access.
  • Utilisation similaire (au niveau de l’aspect)  à ce qu’une version installée récente peut offrir.
  • Vos documents sont sauvegardés et disponibles où vous le voulez car ils sont dans le Cloud. Il sont donc aussi accessible de votre tablette/smartphone à tout moment.
  • Vous pouvez partager vos documents avec d’autres personnes.
  • Le système ne se limite pas uniquement aux  documents Word, Excel et PowerPoint. Vos photos peuvent aussi être stockées et partagés si nécessaire.

Désavantages :

  • Moins de possibilités (fonctionnalités) qu’une version payante.
  • Il faut être connecté à Internet pour accéder à cette version gratuite.
  • La sauvegarde se fait dans le Cloud. Néanmoins, il reste possible de sauvegarder le document en local en utilisant la commande « Sauvegarder sous / Save as»
  • Les documents existants (sur votre PC) doivent d’abord être téléchargés vers le cloud donc vers votre compte sécurisé.

Qui va se servir de ce genre de service en ligne ?

Pour le commun des mortels, rédiger une lettre, se fait directement dans la messagerie, c’est-à-dire dans le nouvel email que l’on crée. C’est d’autant plus vrai que les systèmes de messagerie offrent de nombreuses possibilités d’édition. N’empêche, si l’on veut imprimer le document pour le signer et l’envoyer par courrier, Word est quand mieux et plus simple.

Si vous désirez créer et partager un document avec d’autres personnes ou si d’autres personnes doivent modifier votre document, alors, il n’y aura jamais rien de mieux que ce système. Ce système Online est donc un excellent outil pour du travail collaboratif. Idéal pour les ASBL et toutes associations ne disposant pas de gros budgets informatiques.

Bon à savoir :

Microsoft Office Online est est aussi disponible dans le Chrome Webstore, donc idéal pour utiliser sur tablette ou un smartphone Android. Pour la retrouver facilement, taper Microsoft Office Mobile dans le Playstore (Android) ou l’App Store (Apple). Un concurrent direct de ce service est le Google Drive de Google. Suivez ce lien sur CNET  (document en anglais) pour comparer les différents services disponibles à l’heure actuelle sur le net.

Mon avis :

Jusqu’à présent, je n’étais pas trop pour ce genre de système où tout se trouve dans un « nuage ».

Il faut cependant admettre que ce n’est que le début. Ce qui me fait pencher pour, c’est la gratuité du service et la taille assez importante 15gb qui permets de stocker en même temps ses documents professionnels et ses photos privées. Le fait que ces données soient toujours à disposition, à savoir du PC où les documents ont été créés, de la tablette utilisée en vacances ou encore du PC d’un ami chez qui l’on passe quelques jours, nos documents sont toujours disponibles. Windows 10 qui arrivera en 2015 intègrera ce système totalement en son sein. Petit rappel : si vous n’aimez pas Microsoft, vous pouvez choisir Google Drive 😉

Terminologie :

Cloud : le Cloud (nuage en français) désigne un ou plusieurs serveurs sur internet sur lesquels sont stockées des données/applications/services. Cela s’oppose donc directement au fait de sauvegarder et d’utiliser des programmes et des informations en locales sur un PC comme nous le faisions avant. Néanmoins, cela est aussi complémentaire et peut donc bien vous aider dans vos sauvegardes.

Découvrez la suite des opérations en cliquant sur le lien ci-dessous, si vous n’avez pas encore de compte Microsoft: La création du compte Microsoft.

Dès que vous aurez créer le compte Microsoft, il vous sera possible d’évaluer Microsoft Office Online. Pour faire vos premiers pas, lisez avant cette page: Utilisation de Microsoft Office Online